Changement climatique

Les grandes quantités de gaz à effet de serre qui sont toujours plus rejetées dans l’atmosphère par la société moderne ont provoqué un réchauffement climatique mesuré depuis le siècle dernier. Le changement climatique deviennent aussi de plus en plus un sujet politique et médiatique


Evolution des températures en Suisse

Comment le changement climatique se manifeste-t-il en Suisse?

Selon le rapport 2014 du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC, 2014), la température mondiale a augmenté de près de 0,85°C de la fin du 19 siècle à 2012.  
La hausse mesurée atteint même 1,7°C en Suisse (OcCC, 2012).
Les tendances actuelles pour la Suisse peuvent être consultées sur le site de MétéoSuisse.


Les précipitations annuelles ont augmenté d’environ 120 mm (+ 8%) en Suisse au 20e siècle. Cette progression significative provient surtout de la hausse des précipitations hivernales moyennes qui se sont notamment accrues de 20 à 30% dans les Alpes du Nord et dans les Alpes occidentales. 

 

Pourtant, depuis les années nonante, un net recul des précipitations hivernales est à nouveau observé des deux côtés des Alpes. C’est la raison pour laquelle il n’est plus possible de dégager une tendance claire concernant l’évolution des précipitations depuis le début du 20e siècle. 

 

Comme les processus en matière de dangers naturels se déroulent souvent dans le domaine des extrêmes  mais que le climat est défini par des valeurs moyennes de données météorologiques relatives à des zones géographiques durant une période donnée, il est difficile de faire des prévisions sur l’évolution des dangers naturels due au réchauffement climatique. Pour la recherche, cela signifie:

  • que les données collectées sur des changements moins grands, et donc moins spectaculaires, sont plus significatives et plus pertinentes pour les statistiques
  • qu’il est, pour cette raison, possible de tirer des conclusions directes sur l’évolution future de ces adaptations climatiques «fines»;
  • qu’au contraire, des prévisions pour des événements extrêmes ne peuvent être déduites qu’indirectement, notamment en combinant les données récoltées.

Ce texte a été élaboré en collaboration avec MétéoSuisse. Le lien « Matériel d’information », dans la colonne de droite, donne accès à une documentation détaillée et à diverses sources d’information.