Engagement

Lorsqu'un plus grand phénomème naturel se produit, il s'agit d'en limiter, dans la mesure du possible, les conséquences par une alarme rapide, un sauvetage et une prise en charge des victimes. Des mesures d'urgence précoces, comme par ex. ériger des barrages de sacs de sable ou évacuer la population menacée, devraient réduire l'étendue des dégâts.

Alarme

Selon l'importance d'un phénomène naturel, il se peut que les processus naturels quittent leur chemin habituel. Lorsque par ex. un cours d'eau déborde et dévaste des zones urbaines ou des voies de communication, la population établie dans les zones de danger doit être avertie et évacuée à temps. Un système d'alarme sûr et efficace peut donc sauver des vies.

 
 
Acteurs en cas de dangers naturels locaux

Lorsque des dangers naturels surviennent localement, les autorités  locales se chargent d'alerter la population sur place. Dans des zones de dangers connues, des équipes spécialement forméses déclenchent l'alerte précoce et transmettent l'alerte (p. ex. un service local d'alerte avalanches). Ces équipes tiennent leurs informations en premier lieu de L'Office fédéral de météorologie et de climatologie (MétéoSuisse), de l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF) et des services d'information de la Confédération. Les informations des services spécialisés sont regroupées et mises à la disposition des chargés de sécurité de manière claire sur la Plate-forme commune d'information sur les dangers naturels (GIN).

 

Acteurs en cas de dangers naturels nationaux

En cas de dangers naturels au niveau national (lorsque plusieurs cantons snt touchés), c'est l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) qui donne l'alerte. L'OFEV fait office de plate-forme d'information et, en cas de grands dangers naturels, sert de noyau à l'Etat-major spécialisé Dangers naturels pur les autres services de la Confédération. Cet organe de la Confédération met en réseau pendant un événement naturel les services spécialisés (l'Office fédéral de météorologie et de climatologie [MétéoSuisse]), l'Institut  pour l'étude de la neige et des avalanches [SLF], le Service sismologique suisse [SED] et la Centrale nationale d'alarme [CENAL] de l'Office fédéral de la protection de la population [OFPP] et permet une évaluation technique globale du danger potentiel ou de l'événement qui est indispensable pour que les organes d'intervention de de conduite parviennent à le maîtriser efficacement. Cet Etat-major analyse et évalue la situation de danger et, si nécessaire, alerte les autorités et la population.

Secours et prise en charge des victimes

Lors de la survenue d'un phénomène naturel, il s'agit, dans un premier temps, de porter secours à la population et de prendre en charge les blessés. Les victimes et leurs familles, mais aussi les équipes de secours, sont suivies par des équipes spécialisées.

 
Acteurs

Les secours et la prise en charge des victimes sont assurés par le service de protection de la population et par ses organisations partenaires: sapeurs pompiers, santé (service sanitaire inclus), protection civile et, subsidiairement, certains corps d'armée.

Aqua Barrier

Limiter l'ampleur: mesures immédiates

Lors d'un événement ou après celui-ci, il s'agit avant tout d'empêcher que la région touchée par un danger naturel ne s'agrandisse. Pour ce faire, les forces d'intervention appliquent des mesures immédiates, comme ériger des barrages de sacs de sable ou remblayer des digues de protection provisoires..

 

Il peut aussi arriver que l'on doive faire sauter consciemment un dispositif de protection, par ex. une digue de protection contre les crues, afin de réduire la charge du fleuve principal. Les tentatives pour limiter l'ampleur d'un phénomène naturel ne se bornent pas seulement à influencer le processus d'écoulement. Elles peuvent aussi consister en une évacuation des personnes concernées et à mettre en sécurité les biens matériels, par ex. en vidant les caves et les garages souterrains menacés par les crues. Les objets et les biens de valeur pouvant être endommagés, doivent être évacués. Ce fut par exemple le cas lors du sauvetage des oeuvres d'art du Dresdner Zwinger pendant les inondations d'août 2002.

 
Acteurs

Les mesures d'urgence sont assurées dans le secteur public par les forces d'intervention de la protection civile. Les propriétaires fonciers sont responsables de la protection de leurs biens personnels.