Crues des 10 et 11 octobre 2011


<b>Gasterntal</b> - Crues des 10 et 11 octobre 2011. Image: Hugo Raetzo, BAFU 15.10.2011.

<b>Gasterntal</b> - Crues des 10 et 11 octobre 2011. Image: Hugo Raetzo, BAFU 15.10.2011.

<b>Lötschental</b> - Crues des 10 et 11 octobre 2011. Image: Hugo Raetzo, BAFU 15.10.2011.

<b>Kandersteg/Mitholz</b> - Crues des 10 et 11 octobre 2011. Image: Hugo Raetzo, BAFU 15.10.2011.

<b>Kandersteg/Mitholz</b> - Crues des 10 et 11 octobre 2011. Image: Hugo Raetzo, BAFU 15.10.2011.

<b>Lötschental</b> - Crues des 10 et 11 octobre 2011. Image: Hugo Raetzo, BAFU 15.10.2011.

<b>Lötschental</b> - Crues des 10 et 11 octobre 2011. Image: Hugo Raetzo, BAFU 15.10.2011.

<b>Lötschental</b> - Crues des 10 et 11 octobre 2011. Image: Hugo Raetzo, BAFU 15.10.2011.

<b>Üschinental</b> - Crues des 10 et 11 octobre 2011. Image: Hugo Raetzo, BAFU 15.10.2011.


Lundi 10 octobre 2011, un grand nombre de cours d’eau sont sortis de leur lit dans l’Oberland bernois, en Suisse centrale et au Valais. Différentes stations de mesure de l’Office fédéral de l’environnement ont enregistré de nouveaux records pour octobre. Les images des débits tor-rentiels rappellent les crues d’août 2005. Plusieurs voies ferrées et routes ont été coupées, entre autres dommages importants.

 

Fortes précipitations associées à une brusque fonte des neiges

Le versant nord des Alpes a enregistré de 70 à plus de 120 mm de pluie entre le jeudi 6 octobre et le lundi 10. Il s'agit là d'un événement qui ne se produit qu'une fois tous les 5 à 10 ans. Les quantités de neige qui sont tombées le samedi, puis dans la nuit du samedi au dimanche, sont tout aussi exceptionnelles.

Alors que MeteoSuisse annonçait une chute passagère de la limite des chutes de neige en-dessous de 1000 mètres pour le samedi, celle-ci est ensuite remontée à plus de 3000 mètres le lundi matin avec l'arrivée d'air subtropical chaud et humide. Cette hausse des températures a fait brusquement fondre la neige qui venait de tomber. De plus, la pluie a recommencé à tomber le dimanche soir et a duré jusqu'au lundi midi dans les Alpes. Les crues étaient inévitables.

 

Crues dans l'Oberland bernois et en Suisse centrale

Les niveaux de la Kander et de la Lütschine dans l'Oberland bernois sont montés en quelques heures presque au niveau du mois d'août 2005. Ainsi, le lundi a midi, un pic de débit de 265 m3/s a été mesuré dans la Kander à Hondrich (22 août 2005 : 273 m3/s), soit un niveau supérieur à un événement centennal (HQ100). Un HQ100 est un débit de crue qui est atteint ou dépassé en moyenne une fois tous les cent ans. Ce pic établit un nouveau record d'octobre depuis le début des mesures en 1981.

La Lütschine et l'Allenbach ont aussi atteint des niveaux records pour octobre. Les lacs de Thoune et de Brienz ont vu leur niveau monter en conséquence, et le lundi après-midi, les galeries d'évacuation ont été ouvertes. Le niveau de l'Aar en aval de Thoune est monté et la rivière a enregistré une crue décennale à Thoune le lundi soir et biennale en aval à Berne.

En Suisse centrale, les rivières ont aussi charrié d'énormes quantités d'eau et nombre d'entre elles ont atteint leur record d'octobre depuis le début des mesures. L'Aa d'Engelberg a enregistré une crue supérieure à une crue tricennale, et la Linth, la Seez, la Muota et la Schächen une crue supérieure à une crue décennale. Les niveaux des lacs de Walenstadt et des Quatre Cantons sont montés en conséquence.

 

Source: Rapport hydrologique spécial de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV)