Eboulement à l'Eiger (2006)


Flash is required!
L'effritement des masses rocheuses produit beaucoup de poussières. Image: Eboulement à l'Eiger, Grindelwald (5), Eva Gertsch GIUB 23.06.2006

La partie droite de la paroi rocheuse s'effondre. Image: Eboulement à l'Eiger, Grindelwald (1), Simone Hunziker, PLANAT BAFU 23.06.2006

Le 13 juillet 2006, la partie droite du paquet de roches se détache en trois bouffées. Environ un cinquième de la masse rocheuse (460'000 mètres cubes) s'effondre sur le glacier. Le service séismologique enregistre des secousses à 19h25, à 19h26 et à 19h39. Image: Eboulement à l'Eiger, Grindelwald (2), Simone Hunziker, PLANAT BAFU 23.06.2006

Le 13 juillet 2006, la partie droite du paquet de roches se détache en trois bouffées. Environ un cinquième de la masse rocheuse (460'000 mètres cubes) s'effondre sur le glacier. Le service séismologique enregistre des secousses à 19h25, à 19h26 et à 19h39. Sur la photographie,  on voit les tas formés par les morceaux de roche déjà tombés. Image: Eboulement à l'Eiger, Grindelwald (3), Eva Gertsch GIUB 11.07.2006

Eboulement de la Madone à l'Eiger: Après de plus petits mouvements de terrain sur le flanc est de l'Eiger, la figure de la Madone s'est formée un bref instant sur la roche restante. Le 13 juillet 2006, le paquet de roches s'est détaché du côté droit du flanc est de l'Eiger pour s'effondrer en trois bouffées sur le glacier. Image: Eboulement à l'Eiger, Grindelwald (4), Eva Gertsch GIUB 11.07.2006

Des parties de la saillie rocheuse sur le flanc est de l'Eiger se sont déplacées de 75 à 100 cm vers le bas et de 25 cm vers l'avant en six jours, ce qui a créé une grande fissure à cet endroit. Image: Eboulement à l'Eiger, Grindelwald (6), Eva Gertsch GIUB 11.07.2006


Depuis 1860, la surface du glacier au niveau du lac glaciaire s'est affaissée de plus de 200 m et la langue du glacier a reculé de près de 1,6 km. Faute de pression de la glace sur la paroi rocheuse, un grand paquet de roches de 2 millions de m3 s'est détaché depuis 2006. Connues sous le nom d'éboulement à l'Eiger, des chutes spectaculaires ont crée l'événement ces dernières années.

Après un pic de chutes en août 2008, seules deux colonnes de roches étaient restées debout. Elles se sont effondrées en été 2009. Depuis le chemin montant vers la cabane de Bäregg, on ne voit plus que la zone de rupture et les dépôts de débris.

 

www.gletschersee.ch