Rapport-OWARNA 2007 et rapport de suivi 2010

En cas de catastrophe naturelle, l'alerte et la transmission de l'alarme sont des mesures essentielles pour réduire les dommages. Le Conseil fédéral a pris connaissance, le 30 mai 2007, du rapport final du projet " Optimisation de l'alerte et de la transmission de l'alarme " (Rapport OWARNA) et décidé la réalisation de six mesures. Celles-ci ont pour but de réduire les dommages d'un événement naturel de 20 % par rapport à aujourd'hui. Pour coordonner toutes les activités, les directeurs de l'Office fédéral de la protection de la population (OFPP), de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), de l'Office de météorologie et de climatologie (MétéoSuisse), de l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) et de la Chancellerie fédérale (ChF) ont formé le Comité de direction " Interven-tion dangers naturels " (LAINAT), dont fait partie également le Service sismologique suisse (SED) à l'EPF de Zurich


 

> OWARNA-Bericht (deutsch; 2005)

 

> Rapport OWARNA (français; 2005)

 

 

OWARNA-Folgebericht (deutsch; 2010)

 

Rapport de suivi-OWARNA (français; 2010) 

 

 

> Link zur Medienmitteilung des BAFU