Failles tectoniques / Zones critiques

Les failles tectoniques sont des zones critiques situées au sein de l’écorce terrestre. Les troubles de ces failles tectoniques sont caractérisés par des glissements en profondeur qui modifient la position des différentes plaques de l’écorce terrestre (voir image). Il existe trois types principaux de failles tectoniques:

 

Zone de convergence (zone de subduction)

Deux plaques entrent en collision. Lors de ce processus, l’une des plaques glisse sous l’autre plaque. Il en résulte un volcanisme explosif et des séismes fréquents. A titre d’exemple, les Andes et la fosse des Mariannes, localisée dans l’océan Pacifique, sont des zones de convergence typiques.

 

Zone de divergence

Deux plaques s’éloignent l’une de l’autre. Dans de telles zones de dilatation, de nouveaux dépôts viennent se „souder“ à la croûte terrestre. C’est au cours de ce processus que se forme un bouclier volcanique. La ride médio-océanique, le fossé du Rhin Supérieur ou le fossé de l’Afrique de l’Est, sont par exemple des régions caractérisques de ce genre de phénomème.

 

Décrochement

Deux plaques dérivent latéralement en se croisant. Ce phénomène est souvent accompagné de séismes. La faille de San Andreas en Californie et la faille du Nord de l’Anatolie sont des exemples typiques de décrochement.