Fœhn du sud

Typische Erscheinungen bei Südföhnlage (Quelle: Stephan Bader, Vorlesung Atmosphäre und Klima, Universität Zürich)
Südföhnlage

Dans une situation classique de fœhn du sud, de l’air humide et chaud provenant de la Méditerranée atteint le versant sud des Alpes. Comme il ne peut pas contourner la chaîne, il est forcé de monter, sous un régime adiabatique humide (diminution de la température de 0,6° C / 100 m). Une fois le point de rosée franchi, l’eau contenue dans l’air se condense en générant des nuages, puis de la pluie. Ces précipitations, dites de barrage, peuvent être extrêmement intenses. Lorsque l’air redescend sur le versant nord des Alpes, il est réchauffé sous un régime adiabatique sec (augmentation de la température de 1° C / 100 m) et son degré d’humidité retombe au-dessous de 100 %. Le thermomètre affiche à même altitude une température nettement plus élevée au nord des Alpes qu’au sud à cause des différences entre la montée adiabatique humide et la descente adiabatique sèche. 

 

Effets du fœhn du sud

Le fœhn influence l’environnement de diverses manières: l’air échauffé et l’ensoleillement prolongé grâce à la dissipation des nuages modifient le climat dans les vallées à fœhn et dans le reste de la Suisse centrale et orientale. La fonte rapide de la neige et les situations fœhniques automnales allongent la période de végétation et sont donc très propices à l’agriculture. Mais, s’il a des avantages climatiques, le fœhn est aussi craint pour les gros dégâts qu’il occasionne lorsqu’il souffle en tempête. Il peut alors emporter des toits, mettre des bateaux en difficulté et renverser des pylônes et des arbres. Sur le versant nord des Alpes, la sécheresse due au fœhn génère parois un fort danger d’incendie de forêt. Sur le versant sud des Alpes, il entraîne fréquemment des précipitations extrêmement intenses susceptibles de déclencher des glissements de terrain et de provoquer des inondations. Le fœhn, qui signale l’approche d’un front à partir du sud-ouest, est aussi considéré comme un signe avant-coureur de mauvais temps.