Origine de la sécheresse

Fentes de retrait dans un sol argileux

La sécheresse peut survenir dans une région lorsqu’une haute pression s’installe pendant une longue période. Cette situation météorologique génère un ciel clair et sans nuages. Dans ce cas, les précipitations sont rares ou inexistantes.

 

La consommation immodérée d’eau pour les activités humaines favorise en outre l’apparition de la sécheresse. Mais l’arrivée d’une période sèche dépend aussi d’autres paramètres météorologiques, pédologiques et botaniques. La température de l’air et les conditions aérologiques jouent notamment un rôle du point de vue météorologique.

 

Les sols capables de stocker de l’eau sur de longues périodes sont plus rarement menacés de sécheresse. Son apparition dépend aussi de la présence ou non d’une nappe d’eau souterraine et de sa profondeur le cas échéant. Un sol pourvu d’une végétation abondante risque moins de se dessécher. 

 

Les périodes sèches affectent principalement les régions arides et semi-arides ainsi que les régions de haute montagne.

Quels peuvent être les dommages?

En cas de sécheresse persistante, les plantes présentent des signes de stress hydrique: elles cessent de croître, perdent leurs feuilles et leurs fruits, changent de couleur et finissent par se dessécher. Cette évolution peut occasionner des pertes de rendement des pâturages et des cultures. Des difficultés d’approvisionnement risquent alors de s’ajouter à la pénurie d’eau, notamment dans les régions qui couvrent elles-mêmes leurs besoins alimentaires. Dans le pire des cas, il en découle une famine catastrophique. C’est ainsi, par exemple, qu’un million et demi de personnes sont mortes de faim en Inde dans les années 1960.

 

Effets sur le sol

L’érosion est accélérée lorsqu’un sol desséché est entraîné par le vent ou par le ruissellement superficiel. La dessiccation du terrain génère des fissures de retrait et réduit ainsi le volume du sol. Il risque alors de se tasser, en endommageant les bâtiments, lorsqu’il est soumis à une charge. Dans les régions sujettes à des périodes sèches fréquentes ou de longue durée, le sol et la végétation peuvent être endommagés au point que leur dégradation soit irréversible; la désertification s’installe alors.

 

La sécheresse est aussi à l’origine d’incendies de forêt, car la végétation desséchée s’enflamme facilement.