Glissement

Les glissements sont des mouvements de masse rocheuse qui se déplacent en aval, le long d'une surface de glissement.

 


Tiefgründige Rutschung in Oberrickenbach

Les glissements de terrain en Suisse

Environ 6 % de la superficie de la Suisse comporte actuellement des pentes instables. La dangerosité des glissements de terrain n’est pas seulement déterminée par la vitesse et par le volume des masses en mouvement, mais aussi et surtout par les mouvements différentiels entre certains compartiments. Ces mouvements sont susceptibles de compromettre gravement la stabilité des ouvrages. Il arrive que des murs se fissurent, que le terrain s’affaisse ou même que des constructions basculent. Dans le pire des cas, elles s’effondrent. Les glissements de terrain endommagent aussi des routes et des conduites. Lorsqu’une masse en glissement atteint un cours d’eau et l’entrave temporairement, un danger de crue soudaine et de lave torrentielle apparaît en plus.

 

Anrisszone einer Rutschung in Schüpfheim
Alphütte in Murmasse Falli Hölli

Il faut s’attendre à ce que les glissements de terrain deviennent aussi de plus en plus fréquents et vastes sous l’effet du changement climatique en cours: l’augmentation des fortes précipitations et la combinaison d’un accroissement des précipitations hivernales et d’une montée de la limite des chutes de neige qui nous sont annoncées vont accroître la quantité d’eau disponible pour déclencher des glissements de terrain. Suite au retrait des glaciers et à la fonte du pergélisol, de nouveaux secteurs susceptibles de glisser viendront s’ajouter aux pentes actuellement instables. 

 

Un grand glissement de terrain a notamment eu lieu dans le canton de Fribourg en 1994: le glissement du Falli-Hölli a détruit une trentaine de maisons de vacances et causé des dommages pour un montant de vingt millions de francs.