Mesures contre les chutes de pierres et de blocs et les éboulements

Mesures individuelles

La plupart des chutes de pierres se déclenchent spontanément. C'est la raison pour laquelle éviter les zones menacées (souvent indiquées par un panneau signalant les chutes de pierres; connaissance de chutes de pierres survenues par le passé) est la mesure individuelle la plus efficace. Ne pas s'arrêter plus que nécessaire sous les parois rocheuses et traverser rapidement, en faisant attention, les zones d'éboulis sont aussi des mesures efficaces.

Chantier de l'éboulement à Gurtnellen
Pare-pierres à Harder
Mesures techniques et biologiques
  • Minage contrôlé des compartiments rocheux instables.
  • Clouage / ancrage des compartiments rocheux instables
  • Application de béton projeté pour prévenir l’altération de la roche. Construction de digues ou de filets pare-pierres pour protéger des objets menacés tels que routes ou bâtiments contre les chutes de pierres et de blocs.
  • Forêt protectrice

 

Mesures d’aménagement du territoire et de protection des objets
  • Mesures d’aménagement du territoire: éviter les périmètres menacés, donc ne définir aucune zone à bâtir dans ces secteurs.
  • Protection des objets: digue déflectrice, utilisation judicieuse de la morphologie, pose de remblai rocheux ou terreux du côté amont, conception de la paroi amont pour résister aux chocs dus aux projectiles (p. ex. béton armé), ouvertures (portes et fenêtres) de taille minimale dans la paroi amont.

 

Mesures organisationnelles
  • Planification des mesures d’urgence: si les chutes de pierres sont généralement spontanées, les éboulements et les écroulements sont souvent précédés d’une recrudescence des chutes de pierres et de blocs, plusieurs jours ou semaines auparavant, ce qui permet de mettre en œuvre des mesures d’urgence appropriées (surveillance, système de préalerte, évacuation, fermeture de routes, etc.).