Origine de la chute de pierres et de bloc

Eboulement à l'Eiger, Grindelwald

L’éboulement se produit souvent au niveau de la surface de glissement, des fissures et des crevasses (forme de cassure). Les chutes de pierres et de blocs sont le résultat d’actions climatiques continues liées à une fragmentation de la paroi rocheuse. Outre les régions rocheuses, les roches non consolidées peuvent aussi constituer une autre forme de provenance (matériau de chute; éboulis de pente; moraine). Lors d’un éboulement, ce sont de grands paquets de roche qui chutent. Un éboulement unique peut comprendre un volume de 100 à 100'000 m3

 

Dependent de la déclivité du terrain et de la rugosité de surface, la masse de pierres et de blocs est animée par des mouvements de chute, des tressautements et des roulements ou, partiellement, par des glissements en aval. Ce faisant, des vitesses de l’ordre de 20 à 100 km/h peuvent être observées. La vitesse d’un éboulement peut toutefois atteindre une vitesse de 150 km/h. Sur un terrain dont la déclivité est située en dessous de 25-30°, les pierres et les blocs s’arrêtent en général. Des éboulis et des cônes d’éboulis se forment souvent le long du tracé de glissement. 

Eboulement à Burglauenen
Éboulement à Gurtnellen

Quels dommages peuvent être occasionnés?

En regard de vitesses élevées, une chute de pierres relativement petites peut déjà être mortelle. En général, les pierres ou blocs de grande taille ont une force destructrice énorme sur leur tracé de chute et le roulement ne décroît que juste avant l’arrêt. Lors d’éboulements, les grandes masses provoquent des remblais, des détériorations et des modifications du terrain sur de grandes surfaces. 

 

Les chutes de pierres et de blocs se produisent souvent sans signes préalables. C’est pourquoi le délai de préalerte est si court qu’il reste à peine de temps pour une évacuation. Par contre, un éboulement s’annonce à titre occasionnel par une activité sur le terrain (chutes de pierres et de blocs) quelques jours, voire quelques semaines à l’avance. Cela permet ainsi de déclencher les mesures d’urgence adéquates.