Mesures contre les inondations

Il est important de documenter les événements passés d’une manière détaillée pour être à même de concevoir des mesures appropriées contre les inondations et les crues. Cette documentation permet de dimensionner et de combiner judicieusement plusieurs types de mesures.

Bassin de compensation Obermatt
Coffrage du pont à Stansstad
Renaturation de l'Urtenen
Pont levant sur la Saltina à Brigue
Dispositif de protection contre les crues à la centrale de Dallenwil
Barrage de sacs de sable à Interlaken
Mesures individuelles

En cas de risque de crue, outre les mesures prises par les autorités et les services d'information, c'est l'organisation de la population qui est déterminante pour limiter efficacement les dommages:

  • en cas de crue, éviter si possible de séjourner près d'un fleuve ou d'une rivière
  • observer l'évolution des conditions météorologiques
  • préparer du matériel de protection (pompes, panneaux de coffrage, dispositif d'étanchéité, outils, etc.)
  • dans le zones menacées, ne pas entreposer à la cave de biens de valeur et de substances dangereuses pour l'environnement (produits chimiques, peintures, solvants, etc.)
  • Escoutez les informations et les consignes des autorités et des pompiers: radio TSR/radio locale, télévision, Internet et alarme eau)
  • Informez-vous sur le dépôt de protections mobiles dans votre commune.

Vous trouverez ici de plus amples informations sur la préparation individuelle contre les crues.

 
Mesures techniques et biologiques
  • Construire des digues et régulariser les débits. 
  • Installer des dépotoirs à alluvions dans les bassins de laminage des crues. 
  • Entretenir les cours d’eau et les ouvrages de protection.
 
Mesures d’aménagement du territoire et protection des objets
  • Eviter les périmètres menacés (p. ex. interdiction de construire là où le danger est élevé). 
  • Etablir des cadastres et des cartes des dangers. 
  • Créer de nouveaux espaces libres (élargir et revitaliser les cours d’eau). 
  • Edicter des prescriptions de construction (p. ex. accès surélevés, portes étanches, verre incassable, etc.).
  • Mettre en œuvre des mesures temporaires pour protéger les objets en cas d’événement (p. ex. barrages de sacs de sable).
 
Mesures organisationnelles
  • Prévoir des chemins de fruite.
  • Observer la situation météorologique et surveiller le niveau de l’eau. 
  • Etablir un concept d’alarme, veiller à ce que les centres d’hébergement d’urgence restent opérationnels.
  • Donner l’alerte dans les régions menacées. Le délai à disposition dépend de la déclivité et de la taille du bassin versant: plus il est petit, moins il y a de temps pour donner l’alerte.